:::: MENU ::::
Actualités

Le compte personnel de formation

27/12/2013
 

L’Accord National Interprofessionnel du 14 décembre 2013 définit les modalités d’application du CPF en prévision du remplacement du DIF.

La grande différence entre le DIF et le CPF est que ce dernier ne se rattache plus au contrat de travail mais le dispositif est directement attaché à la personne. De plus, contrairement au DIF, le CFP ne devrait plus être monétarisé lorsqu’il sera « transféré », l’intégralité des heures acquises seront potentiellement mobilisables.

Ces mesures seront avant tout un outil de lutte contre l’exclusion du marché du travail : les chômeurs ainsi que les personnes sorties du système de formation initiale sans qualification pourront avoir accès à la formation professionnelle, ce qui n’est actuellement pas le cas avec le DIF.

La fin du DIF est donc programmée. Elle interviendra à la mise en place effective du CPF, qui n’interviendra qu’au 1/01/2015 au plus tôt.

Pour aller plus loin : le résumé des modalités de l’accord.

Burger King fait son grand retour à la gare St-Lazare

19/12/2013
 

Cette semaine, l’actualité de la restauration française est centrée sur l’arrivée de la chaîne Burger King à Paris.

En complément de nos interviews sur le sujet, voici un article paru dans www.neorestauration.com :

Le restaurant Burger King  a ouvert  ses portes lundi 16 décembre au coeur de la gare, dans l’espace commercial St.Lazare Paris. Événement exceptionnel, c’est la première fois qu’un restaurant Burger King s’installe dans l’enceinte d’une gare en France.

Cette ouverture s’inscrit dans la démarche de Gares & Connexions de renouveler l’offre de restauration en gare, en proposant de nouvelles enseignes. Elle complète l’offre inédite conçue pour des consommateurs mobiles et urbains par Klépierre, investisseur et gestionnaire de l’espace commercial. Il s’agit pour Autogrill, désormais franchisé de Burger King® France, de la 3ème ouverture d’un restaurant de la chaîne américaine dans l’Hexagone.

 Situé au niveau des quais, le restaurant Burger King de la gare de Paris St-Lazare dispose d’une vaste terrasse et d’une salle intérieure de 160 m² pour accueillir ses visiteurs de 09h30 du matin à minuit, 7 jours sur 7.

Spécialiste de la cuisson « à la flamme du grill », Burger King offre à ses clients un choix large et varié de spécialités à consommer sur place ou à emporter

Pour Rachel Picard, Directrice générale de Gares & Connexions : « Je suis heureuse de voir ouvrir le restaurant Burger King dans l’enceinte de la gare Saint-Lazare. L’arrivée de ce géant américain du fast-food dans une gare française va réjouir les nostalgiques du Whopper ! Cette ouverture fait partie de notre nouvelle offre de restauration gourmande et accessible à tous ».

Pour Laurent Morel, Président du Directoire de Klépierre : « Nous nous réjouissons d’être les premiers à accueillir Burger King pour son grand retour dans la capitale. Cet évènement tant attendu soulève l’enthousiasme des fans et des Parisiens. Avec cette nouvelle ouverture et celle en septembre du restaurant Lazare, les quelque 500 000 voyageurs quotidiens de la gare trouvent à St-Lazare Paris une offre très diversifiée pouvant satisfaire les goûts de chacun.

Les salons à venir

17/12/2013
 

Voici quelques salons à venir autour du thème de la restauration :

 

Restauration collective et formations

16/12/2013
 

Cette semaine, la presse spécialisée « Restauration Collective » fait mention de deux grands groupes du secteur qui mettent en place des stratégies orientées vers la formation professionnelle.

Ainsi, Sodexo inaugure un atelier Toque & Sens, son atelier culinaire situé à Meyzieu (69). Ce nouvel établissement reflète l’engagement de Sodexo d’offrir une cuisine traditionnelle et savoureuse élaborée avec des produits locaux de qualité.

Elior, quand à eux, encourage la formation professionnelle et a remis à 78 collaborateurs du groupe un diplôme relatif aux compétences qu’ils ont développées lors de leur parcours professionnel. Obtenus via un accompagnement individuel dans une démarche de Validation des Acquis de l’Expérience, les diplômes présentés portent sur l’ensemble des métiers du Groupe et plus précisément sur les postes de :
– Exploitant en restauration
– Manager des unités de restauration
– Chef gérant
– Assistant d’exploitation
– Employé qualifié de restauration
– Employé technique de restauration
– Cuisinier
– Gouvernante

Donnant chaque année plus d’ampleur au dispositif de formations professionnelles, ces grands groupes de la restauration collective répondent ainsi aux demandes de plus en plus fréquentes d’une cuisine innovante, saine et économique.

Sources : www.neorestauration.com
Article sur Elior
Article sur Sodexo

L’hôpital du Mans lutte contre le gaspillage alimentaire

27/11/2013
 

Le service restauration du Centre Hospitalier du Mans a récemment mis en place une politique de don alimentaire. Cette initiative qui s’inscrit dans le pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire, a permis d’ouvrir au Mans un restaurant social au profit de personnes en grande précarité.

Pour lutter contre le gaspillage alimentaire, le centre hospitalier du Mans vient de mettre en place un système de redistribution des repas en surplus, à destination de personnes en grande nécessité.

Chaque année, plus de 1,3 millions de repas sont servis à l’hôpital. Et comme toute collectivité, il y a inévitablement des surplus alimentaires. « L’hôpital du Mans distribue 1350 repas au dîner chaque jour. Je ne connais pas une collectivité, quel que soit son secteur d’activité et en fonction de son système de production, qui finit à zéro surplus alimentaire » indique Didier Girard, l’ingénieur responsable du service de restauration du Centre hospitalier du Mans. Le surplus devait être détruit – depuis janvier 2013, ce surplus est considéré comme des bio-déchets et ne peut plus être incinéré mais soit composté, soit dirigé vers une usine de méthanisation – alors que des plats cuisinés, des entremets, du pain non entamés étaient encore consommables. Intolérable de voir ce gaspillage et ne rien faire « Au-delà des enjeux sociaux et du développement durable, jeter toute cette nourriture avait aussi un coût » explique Didier Girard, « Ces surplus issus de la production alimentaire représente 4 200 kg par an, soit 7 000 repas ».

Didier Girard a donc eu l’idée de cette initiative, une première en France – dans une ville où 18% de la population vit en dessous du seuil de pauvreté. Trois ans de travail ont été nécessaires pour formaliser, sécuriser, obtenir les agréments sanitaires des autorités de tutelle, rencontrer les différents partenaires, mettre en place une nouvelle structure de redistribution et tester la formule.

Depuis le mois de mai dernier, le centre hospitalier du Mans fournit donc un nouveau restaurant social installé rue de la Pelouse, dans le centre-ville, en partenariat avec les bénévoles de l’Ordre de Malte et l’association Tarmac. L’hôpital met ses surplus alimentaires dans des plats en inox, puis dans des conteneurs isothermes. Les surplus alimentaires sont livrés à partir de 17h au restaurant. Ces aliments sont stockés en armoire froide sur place. A 18h30, les bénévoles de l’Ordre de Malte assurent le service. Les plats sont présentés froids sous forme de buffet et le plat principal est remis en température. Pour l’instant, les surplus de l’hôpital peuvent nourrir trente personnes deux fois par semaine : l’objectif est de passer à cinq soirs par semaine avant l’arrivée des grands froids…

Cette première initiative en milieu hospitalier de cette action exemplaire de solidarité du service restauration du Centre Hospitalier du Mans, a été retenue pour figurer dans une des actions du « Guide : prévenir, trier et valoriser les biodéchets des gros producteurs », coordonné par l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie) et le Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Énergie.

Sources :
www.francebleu.fr/infos/le-mans
www.cuisinecollective.fr
www.mescoursespourlaplanete.com

Article référent :
Pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire

Salon Resto’Nouvo – 14 et 15 octobre 2013

02/08/2013
 

Le 14 et 15 octobre 2013 se tiendra à Marseille le salon professionnel des restaurations d’aujourd’hui, Resto’Nouvo.

Lieu: Le Dock des Suds – Marseille

Pour plus d’informations : www.restonouvo.com

Pages :1234567891011