:::: MENU ::::
Actualités

Toutes les dates des salons de la restauration professionnelle – Mars 2016

02/03/2016
 

Du 4 Mars au 6 Mars – Salon Délissime

Venez profitez de la venue de près de 60 exposants de toute la France pour faire des achats gastronomiques originaux et de qualité à Dijon.
www.delissime.fr

 

Du 7 au 9 mars – Prorestel

Salon de la restauration commerciale, restauration nomade, collective, hébergement, équipement de loisirs à Saint Malo.
www.saintmalofougeres.cci.fr

 

Du 13 mars au 16 Mars – égast

Salon professionnel des métiers de bouche, de l’hôtellerie et de la restauration, Egast, à Strasbourg, est devenue en près de 30 ans un des salons leader du secteur en France .
www.egast.fr

 

Du 13 au 15 Mars – Comptoir PRO

2ème salon National : Cafés-Bars – Brasseries – Etablissements de nuit à La Rochelle.
www.salon-comptoir-pro.com

 

Du 14 au 15 Mars – Sandwich & Snack Show

Le rendez-vous leader du snacking et de la distribution nomade à Paris.
www.sandwichshows.com

 

Toutes les dates des salons de la restauration professionnelle – Février 2016

29/01/2016
 

Du 5 Février au 7 Février – Salon Délissime

Venez profitez de la venue de près de 60 exposants de toute la France pour faire des achats gastronomiques originaux et de qualité à Bordeaux.
www.delissime.fr

 

Du 15 Février au 17 Février – VINISUD

Salon centré sur les vins et spiritueux méditerranéens à Montpellier.
www.vinisud.com

 

Du 15 Février au 17 Février – Siprhô

7ème édition du salon des Plages, du Bar, de la Restauration et de l’Hôtellerie à La Grande Motte
www.salondesplages.com

 

Du 29 Février au 1 Mars – AuvergneExpo’Pro

Salon réservé aux professionnels des CHR, Métiers de Bouche, Collectivités et Métiers du Tourisme et des Loisirs à Clermont-Ferrand.
www.auvergnexpopro.frm

 

Biodéchets (suite)

15/01/2016
 

Au sens de l’article R 541-8 du Code de l’environnement, un biodéchet est
– tout déchet non dangereux biodégradable de jardin ou de parc,
– tout déchet non dangereux alimentaire ou de cuisine, issu notamment des ménages, des restaurants, des traiteurs ou des magasins de vente au détail,
– tout déchet comparable provenant des établissements de production ou de transformation de denrées alimentaires

Dans un restaurant, cela concerne :
– les déchets issus de la production (épluchures, os, peau…)
– les retours d’assiette (y compris coquilles de moules, d’huîtres…)
– le marc de café
– les aliments non consommables (fruits et légumes flétris, aliments dont la date de péremption est dépassée, pain rassis…)
– les huiles alimentaires usagées (ces huiles, si elles entrent dans la catégorie des biodéchets, font cependant l’objet d’une collecte spécifique)

Depuis le 1er janvier 2016, les entreprises qui produisent plus de 10 tonnes par an sont donc soumises au tri des biodéchets.

Pour savoir si votre restaurant est concerné par l’obligation de tri des biodéchets, vous devez savoir quel est votre gisement annuel. Pour cela :
– Soit vous évaluez le gisement de manière théorique
Une étude réalisée par Moulinot Compost Biogaz a permis d’établir des ratios par type de restauration. Ces ratios sont toutefois à prendre avec précaution car chaque établissement fonctionnant différemment, les quantités de biodéchets produites peuvent parfois être très éloignées des ratios indiqués.
– Soit vous calculez le gisement de manière précise
Dans ce cas, vous devez effectuer une campagne de pesée sur une durée déterminée et représentative. Il sera alors possible d’extrapoler les résultats sur une année pour savoir si vous entrez dans le champ d’application de cette réglementation.

À ce jour, les biodéchets peuvent être valorisés soit par méthanisation (via un prestataire), soit par compostage (sur le site du restaurant ou via un prestataire).

En application du 8° de l’article L. 541-46 du code de l’environnement, le fait de ne pas mettre en place le tri à la source des biodéchets est un délit.
La peine encourue est une amende de 75 000 € et une peine d’emprisonnement de 2 années.

Un premier guide a été élaboré par l’ADEME en 2013 :
http://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/reduire-trier-et-valoriser-biodechets-gros-producteurs-guide-pratique-2013.pdf
Ce guide s’adresse aux différents segments de la restauration et des commerces alimentaires.

 

Charte anti-gaspillage de l’ANIA

24/11/2015
 

L’ANIA (Association Nationale des Industries Alimentaires) a publié une charte d’engagement dans la lutte contre le gaspillage alimentaire. En page 6 sont mentionnés les engagements à destination des acteurs de la restauration.

Cliquer ici pour accéder à la charte.

Exp’Hôtel Bordeaux – de 22 au 25 novembre 2015

20/10/2015
 

Pour cette nouvelle et 2ème édition du salon Exp’Hôtel Bordeaux, qui se tiendra du 22 au 25 novembre 2015 au Parc des Expositions de Bordeaux, l’événement compte bien fédérer une fois encore l’excellence professionnelle.
Véritable carrefour d’échanges et de rencontres du Sud-Ouest de la France et du Nord de l’Espagne au service des filières de l’alimentation et de l’équipement pour les secteurs Café Hôtellerie Restauration Collectivités et Métiers de Bouche, ce salon organisé sur 4 journées réunira plus de 60 chefs étoilés, toqués et Meilleurs Ouvriers de France ainsi que 250 exposants, un Forum des Métiers de Bouche, des concours et des démonstrations.
« Exp’Hôtel a su s’imposer dès sa première édition, il y a 2 ans. Pour 2015, il ne faut rien lâcher » déclare Philippe Etchebest, président du salon. « C’est un salon de pros entre pros et dont les secteurs ont besoin pour se réinventer et faire valoir leur dynamisme créatif. La qualité et l’inventivité sont indispensables pour que notre métier existe et perdure.
Exp’Hôtel devra en être l’illustration et continuer à représenter un moment de partage et de business incontournable entre passionnés, du Chef étoilé à l’apprenti. Voilà pourquoi nous sommes en train de concevoir un programme à la hauteur de ces ambitions. Sans oublier notre volonté d’imposer le salon dans le paysage des grands rendez-vous français du secteur. »

Une nouvelle édition qui comptera, entre autres, sur le soutien des chefs suivants :

. François Adamski, lauréat Bocuse d’or 2001, Meilleur Ouvrier de France 2007, Président de la Team France au Bocuse d’Or (Bordeaux – 33)
. Daniel Huvier, Meilleur Ouvrier de France médaille d’argent en 1986, 4 fois finaliste au concours Meilleur Ouvrier de France boucher (Pessac 33)
. Didier Lasserre, Meilleur Ouvrier de France maître d’hôtel 2007 (Lycée Hôtelier de Talence – 33)
. Joël Mauvigney, Meilleur Ouvrier de France Charcutier Traiteur, Président de la Confédération Nationale des Charcutiers Traiteurs et Traiteur et Président de l’Ecole Nationale du CEPROC (Mérignac – 33)
. Pierre Mirgalet, Meilleur Ouvrier de France Chocolatier en 2007, Président de la CNAP, Confédération Nationale des Pâtissiers, Chocolatiers, Glaciers, Traiteurs de France (Gujan-Mestras – 33)
. Mickael Morieux, Meilleur Ouvrier de France boulanger 2011 (La Rochelle – 17).

En savoir plus : http://www.exphotel.fr/

12ème rencontre des acheteurs, fournisseurs et distributeurs de la RHD

12/10/2015
 

Le rendez-vous annuel des acheteurs, fournisseurs et distributeurs de la RHD organisé par NéoRestauration aura lieu le 2 décembre 2015 à Paris.

Pour en savoir plus : http://evenements.infopro-digital.com/neorestauration/

Les nouveaux concepts de la restauration collective

22/08/2015
 

Alors que la concurrence entre la restauration commerciale et la restauration collective s’intensifie, les SRC mettent en place de nouveaux concepts afin de renouveler leur offre tout en proposant une nouvelle expérience aux convives. Le web magazine www.neorestauration.com dédié aux professionnels de la restauration propose une revue en détail de ces concepts dans son dossier de l’été concernant les concepts de la restauration collective.

Grande consultation nationale Restauration des seniors

17/08/2015
 

Le web magazine www.cuisinecollective.fr dédié aux professionnels de la restauration publie les résultats de son enquête concernant la restauration des séniors.

Notre équipe de consultants en restauration collective est à votre disposition pour vous aider à élaborer votre menu et à respecter les normes d’hygiène et de diététiques et pour réaliser divers audits liés au métier de la restauration. N’hésitez pas à nous contacter !

Un dispositif « coût zéro » pour le recrutement des apprentis mineurs

19/06/2015
 

Le Président de la République, François HOLLANDE, a confirmé le 30 avril 2015 une mesure phare pour le recrutement des apprentis dans les entreprises de moins de 11 salariés : l’aide « TPE jeune apprenti » lorsque l’apprenti est mineur.

Dès le 1er juillet 2015, cette mesure permettra une exonération de charges et de salaires pour les entreprises de moins de 11 salariés embauchant des apprentis de moins de 18 ans pour la première année du contrat.
Les employeurs pourront donc recruter plus facilement des apprentis et les jeunes pourront apprendre leur métier dans des conditions réelles qui leur permettront de s’approprier les bons gestes utiles à l’exercice de leur futur métier.

Ce nouveau dispositif devrait concerner 70 000 jeunes selon le ministère du travail. La mesure « ne change rien à la rémunération touchée par l’apprenti », qui s’échelonne de 25% à 53% du Smic (364 à 772 euros mensuels) selon son année de contrat, assure la même source.

Source : http://travail-emploi.gouv.fr