:::: MENU ::::
Actualités

Prendre soin du linge, c’est prendre soin du résident

20/03/2014
 

Dans le magazine EHPAD-Mag du mois de Mars, RHB Consultants a contribué à la rédaction d’un article concernant la fonction Linge au sein des établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes : « Prendre soin du linge, c’est prendre soin du résident ».

Voici un extrait de l’article :
Quelle que soit l’option choisie, la prise en charge du linge en Ehpad constitue un défi économique et organisationnel (étiquetage de chaque article au nom du résident et de l’établissement, tri et collecte du linge etc.). Pour l’optimiser, il faut analyser l’intégralité du circuit du linge, de la collecte et du conditionnement du linge sale à la restitution du linge propre.
« Il est intéressant d’examiner les kilos de linge traités, les volumes d’eau et d’électricité consommés ou encore les quantités de lessive utilisées, détaille Thierry Boissenet, consultant blanchisserie au sein de la société RHB Consultants. Aujourd’hui, un établissement peut dépenser moins de dix centimes hors taxe par kilo de linge traité. Pour cela, il faut se tenir informé des nouveaux processus de lavage et se remettre en cause. »
Il est aussi utile de repérer les éventuelles pertes de temps.
Dans les Ehpad où il n’y a qu’un seul ascenseur où se succèdent les chariots de nourriture, de linge propre, de linge sale voire de déchets, le consultant propose d’organiser les tâches de façon à commencer par celles présentant le moins de risque de contamination au sein de l’ascenseur, c’est-à-dire « d’acheminer les chariots d’alimentation dans les
différents services, de transporter le linge propre qui ne risque pas d’être contaminé par la nourriture puis le linge sale et enfin les poubelles », pour ensuite nettoyer une bonne fois pour toute l’ascenseur. Thierry Boissenet suggère en outre « d’utiliser les chariots ayant transporté le linge propre pour acheminer le linge sale vers le service de blanchisserie qui
sera lui-même chargé d’ôter et de nettoyer la housse de protection des chariots ».


EHPAD
Voir l’article complet

Avis d’expert

23/12/2013
 

Ce lundi 16 décembre, Renaud Bellais, gérant de RHB consultants, a été interviewé par Chrystèle Mollon pour la Radio Vinci.

Dans cette interview, il revient sur le phénomène de mode Burger king et des burgers au goût authentique. Voici l’interview :

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Avis d’expert

28/11/2013
 

Ce mercredi 27 Novembre, Renaud Bellais, gérant de RHB consultants, a été interviewé par Rémy Demichelis pour le Nouvel Observateur, Le Plus. Il a donné son avis d’expert en restauration à propos de l’enseigne Burger King et de l’engouement des Français pour les burger qui ont du goût.

Voici un extrait de l’interview :


« Nous, c’est le goût », ce slogan de Quick, Burger King aurait pu en faire le sien. Sur ce terrain-là, Burger King est d’ailleurs beaucoup mieux placé que la firme d’origine belge. Ses steaks façon grillade ont une saveur bien spécifique, c’est la première chose qui m’a frappé quand j’ai mangé un de leurs hamburgers au Royaume-Uni. On est loin d’une viande insipide à la plancha.

Burger King peut également profiter de la mode des hamburgers fait maison. Dans toutes les grandes villes de France, il y a au moins un restaurant qui s’en est fait une spécialité à présent. Le public a faim de goût.

Quick au contraire n’arrive pas vraiment à se démarquer. Cette franchise est loin d’avoir les moyens de McDonald’s. Je pense même que si Burger King venait à la racheter, comme l’évoque la rumeur, ça ne pourrait que leur faire du bien. Et quand Burger King annonce viser 20% de part de marché, on est presque dans ce que représente la part de Quick… Même démentie, la rumeur n’est peut-être pas sans fondement.

Retrouvez l’intégralité de l’article sur le site internet leplus.nouvelobs.com ou en format pdf.