:::: MENU ::::
Actualités

Guide général d’inspection – DGAL/SDPRAT/2016-39

06/02/2016
 

La DGAL a publié un guide général d’inspection faisant partie de ses procédures qualité et destiné aux inspecteurs de l’organisme DGAL. « Ce mode opératoire a pour objet de donner les grands principes et les grandes étapes d’une inspection, de sa préparation aux suites à donner. Il vise ainsi à harmoniser les pratiques entre inspecteurs. »

L’intérêt de ce document pour les établissements de restauration est de connaître les règles que doivent respecter les inspecteurs de la DGAL lors d’une inspection (présence sur site et rapport).

A noter que cette instruction technique ne concerne que les inspecteurs de l’organisme DGAL dans le cadre des DD(CS)PP, DRAAF, DAAF.

Pour en savoir plus : www.restolegis.fr

Toutes les dates des salons de la restauration professionnelle – Février 2016

29/01/2016
 

Du 5 Février au 7 Février – Salon Délissime

Venez profitez de la venue de près de 60 exposants de toute la France pour faire des achats gastronomiques originaux et de qualité à Bordeaux.
www.delissime.fr

 

Du 15 Février au 17 Février – VINISUD

Salon centré sur les vins et spiritueux méditerranéens à Montpellier.
www.vinisud.com

 

Du 15 Février au 17 Février – Siprhô

7ème édition du salon des Plages, du Bar, de la Restauration et de l’Hôtellerie à La Grande Motte
www.salondesplages.com

 

Du 29 Février au 1 Mars – AuvergneExpo’Pro

Salon réservé aux professionnels des CHR, Métiers de Bouche, Collectivités et Métiers du Tourisme et des Loisirs à Clermont-Ferrand.
www.auvergnexpopro.frm

 

Nos formations : Maîtriser les réglementations

19/01/2016
 

Êtes-vous au fait des nouvelles réglementations en matière de restauration ?

En partenariat avec la société de veille réglementaire, RestoLegis, site indépendant d’information sur les législations applicables en restauration, Monsieur Patrick ANDRE vous informera sur les nouvelles et futures obligations réglementaires en restauration (Sécurité sanitaire, Développement durable, Nutrition, BIO Déchets, INCO, etc…).

Ce stage de 2 jours vous permettra :
– D’actualiser les connaissances dans les domaines de la réglementation.
– De savoir rechercher des informations réglementaires.
– De connaître les acteurs de la réglementation française et européenne.

Inscrivez-vous dès maintenant à l’une de nos sessions à Marseille, Lyon, Toulouse ou Paris :

  • Les 09 et 10 mars 2016 à Marseille
  • Les 12 et 13 octobre 2016 à Marseille
  • Les 08 et 09 juin 2016 à Lyon
  • Les 16 et 17 novembre 2016 à Lyon
  • Les 23 et 24 mars 2016 à Toulouse
  • Les 07 et 08 décembre 2016 à Toulouse
  • Les 06 et 07 juin 2016 à Paris
  • Les 05 et 06 octobre 2016 à Paris

Biodéchets (suite)

15/01/2016
 

Au sens de l’article R 541-8 du Code de l’environnement, un biodéchet est
– tout déchet non dangereux biodégradable de jardin ou de parc,
– tout déchet non dangereux alimentaire ou de cuisine, issu notamment des ménages, des restaurants, des traiteurs ou des magasins de vente au détail,
– tout déchet comparable provenant des établissements de production ou de transformation de denrées alimentaires

Dans un restaurant, cela concerne :
– les déchets issus de la production (épluchures, os, peau…)
– les retours d’assiette (y compris coquilles de moules, d’huîtres…)
– le marc de café
– les aliments non consommables (fruits et légumes flétris, aliments dont la date de péremption est dépassée, pain rassis…)
– les huiles alimentaires usagées (ces huiles, si elles entrent dans la catégorie des biodéchets, font cependant l’objet d’une collecte spécifique)

Depuis le 1er janvier 2016, les entreprises qui produisent plus de 10 tonnes par an sont donc soumises au tri des biodéchets.

Pour savoir si votre restaurant est concerné par l’obligation de tri des biodéchets, vous devez savoir quel est votre gisement annuel. Pour cela :
– Soit vous évaluez le gisement de manière théorique
Une étude réalisée par Moulinot Compost Biogaz a permis d’établir des ratios par type de restauration. Ces ratios sont toutefois à prendre avec précaution car chaque établissement fonctionnant différemment, les quantités de biodéchets produites peuvent parfois être très éloignées des ratios indiqués.
– Soit vous calculez le gisement de manière précise
Dans ce cas, vous devez effectuer une campagne de pesée sur une durée déterminée et représentative. Il sera alors possible d’extrapoler les résultats sur une année pour savoir si vous entrez dans le champ d’application de cette réglementation.

À ce jour, les biodéchets peuvent être valorisés soit par méthanisation (via un prestataire), soit par compostage (sur le site du restaurant ou via un prestataire).

En application du 8° de l’article L. 541-46 du code de l’environnement, le fait de ne pas mettre en place le tri à la source des biodéchets est un délit.
La peine encourue est une amende de 75 000 € et une peine d’emprisonnement de 2 années.

Un premier guide a été élaboré par l’ADEME en 2013 :
http://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/reduire-trier-et-valoriser-biodechets-gros-producteurs-guide-pratique-2013.pdf
Ce guide s’adresse aux différents segments de la restauration et des commerces alimentaires.

 

Nouveau : nos formations sur Paris !

12/01/2016
 

RHB Consultants vous propose désormais des formations localisées sur Paris !

Retrouvez toutes nos dates 2016 inter-établissements sur cette page.

Toutes les dates des salons de la restauration professionnelle – Janvier 2016

08/01/2016
 

24 Janvier au 26 Janvier – Sirha Genève

4ème édition des professionnels suisses et français de l’hôtellerie, la restauration et des métiers de bouche.
www.sirha-geneve.com

 

Du 24 Janvier au 27 Janvier – SMAHRT

Salon des fournisseurs des métiers de bouche et des CHR à Toulouse.
www.smahrt.com

 

Du 24 Janvier au 26 Janvier – Food’in Sud

Le rendez-vous majeur de la restauration des pays méditerranéens au Parc Chanot, à Marseille
www.foodinsud.com

 

Le 27 Janvier – Cadr’Hôtel

29ème rencontre des entreprises du secteurs de l’hôtellerie restauration et du tourisme avec les étudiants et leurs futurs collaborateurs à ILLKIRCH (67).
www.lycee-hotelier-adumas.com

 

Du 31 Janvier au 3 Février – Agecotel

27ème Salon Professionnel Tendances & Innovations Hôtellerie-Restauration à Nice
www.agecotel.com

Biodéchets: obligation de tri

06/01/2016
 

A compter du 01 janvier 2016 conformément à l’arrêté du 12 juillet 2011 le seuil de production de biodéchets à partir duquel il y a obligation de tri est fixé à 10 tonnes par an. Pour les déchets d’huile alimentaire le seuil est de 60 litres par an.

Dans le guide de l’ADEME (page 22) se trouvent les ratios qui permettent de savoir si un établissement de restauration est concerné par ces seuils en fonction du nombre de jours d’activité dans l’année et du type de restauration.

Retrouvez sur cette page du site Restolegis les différents textes relatifs au tri et à la valorisation des biodéchets.

Meilleurs vœux

04/01/2016
 

L’équipe de RHB Consultants vous présente ses meilleurs vœux pour 2016.

Norme NF: Évaluation du niveau d’hygiène en restauration commerciale

20/12/2015
 

L’AFNOR prévoit la publication en février 2016 d’une norme intitulée « Évaluation du niveau d’hygiène en restauration commerciale ». Cette nouvelle norme devrait traiter de tous les aspects de l’hygiène sur un site de restauration et sera accompagnée d’une grille d’évaluation et d’un guide d’interprétation.
Sa référence sera NF V01-015.

Source : restolegis.fr

Congélation des DAOA: Instruction technique – DGAL/SDSSA/2015-807

10/12/2015
 

La DGAL a publié une instruction technique DGAL/SDSSA/2015-807 du 12/11/2015 relative à la congélation des denrées animales ou d’origine animale (DAOA). Cette instruction abroge la note de service DGAL/SDSSA/N2013-8083 du 14 mai 2013.

En réalité cette instruction modifie la précédente pour la mettre en conformité avec les exigences d’étiquetage du Règlement (UE) n° 1169/2011 du Parlement européen et du Conseil du 25 octobre 2011 concernant l’information des consommateurs sur les denrées alimentaires.

On retiendra plus particulièrement le point suivant (page 7) qui concerne l’étiquetage de produits pouvant être livrés au consommateur final ou aux collectivités :

A – Produits préemballés mis sur le marché à l’état congelé
1- Dispositions en vigueur en matière d’étiquetage
Les dispositions en matière d’étiquetage des denrées alimentaires destinées au consommateur final ou aux collectivités sont fixées par le règlement (UE) n° 1169/2011, entré en vigueur le 13 décembre 2014. Conformément aux dispositions de l’annexe III, point 6 de ce règlement, la mention relative à la date de congélation n’est imposée que pour les viandes, les préparations de viandes et les produits non transformés de la pêche, et consiste à préciser la date de congélation ou la date de première congélation si le produit a été congelé à plusieurs reprises.

Conformément à l’annexe X, point 3, la date de congélation ou la date de première congélation, visée à l’annexe III, point 6, est mentionnée comme suit :
a) elle est précédée des termes « produit congelé le …» ;
b) les termes prévus au point a) sont suivis :
– soit de la date elle-même,
– soit d’une référence à l’endroit où la date est indiquée sur l’étiquetage ;
c) la date se compose de l’indication, en clair et dans l’ordre, du jour, du mois et de l’année.

L’étiquetage est complété par une Date de Durabilité Minimale (DDM) ou une DLC.

Pour mémoire l’appellation DDM remplace l’appellation DLUO

 

Cliquer ici pour accéder à l’instruction technique

Pages :12345678...20